Accueil > Economie > Economie européenne > Pourquoi l’euro n’est pas près de remplacer le dollar ? - Synthèse

Pourquoi l’euro n’est pas près de remplacer le dollar ? - Synthèse

samedi 10 octobre 2015, par Bernard Mantel

Pourquoi l’euro n’est pas près de remplacer le dollar :

- Les coûts de transaction peu élevés résultant des volumes importants échangés sur le maché expliquent la préférence pour le dollar.

Le dollar est utilisé dans près de la moitié des exportations mondiales

- L’inertie : le dollar reste la réserve de valeur la plus prisée sur les marchés mondiaux de capitaux où l’euro doit encore se faire accepter comme moyen d’investissement par les gestionnaires de portefeuilles internationaux

L’antériorité d’usage confère un avantage naturel à la monnaie déjà en place

- La tendance anti-croissance : les investisseurs étrangers restent prudents sur les taux de rentabilité qu’il peuvent attendre des titres en euro

Ils ont des doutes sur les perspectives d’accroissement à long terme de la productivité du systme productif

  • La politique monétaire : politique orientée vers la contrainte et non l’expansion = conditions monétaires les plus rigoureuses du monde industrialisé
  • La politique budgétaire : besoin de réformes structurelles
  • La gouvernance : Qui dirige la zone euro ?

La politique des taux de change est partagée entre le Conseil des ministres, la Commission et la BCE.

  • La représentation de la zone euro à l’extérieur : il manque une autorité unique.

Messages