Accueil > Economie > Economie internationale > Evolution du système monétaire international - Fiche de synthèse

Evolution du système monétaire international - Fiche de synthèse

samedi 10 octobre 2015, par Bernard Mantel

Le système étalon or a facilité le règlement des échanges internationaux jusqu’en 1914.

Caractéristiques :

- Définition de l’unité monétaire nationale par un certain poids d’or
- Convertibilité de la monnaie en or assurée par l’institut d’émission
- Libre circulation de l’or entre les différents pays

1922 : instauration du système de l’étalon change-or

La monnaie nationale n’est plus convertible en or mais elle peut être échangée à un taux fixe, en une ou plusieurs devises pouvant elles-mêmes être converties contre de l’or à un taux déterminé

ACCORDS DE BRETTON-WOODS EN 1944

Création du FMI (Fonds monétaire international) qui repose sur 3 principes essentiels :

Système de taux fixes =>

- Chaque état membre doit déclarer une parité unique pour sa monnaie (en termes d’or ou en $ - l’once d’or = 35$)
- La parité choisie ne peut être modifiée par les pays membres que pour corriger un déséquilibre fondamental de leur balance des paiements
- Les autorités monétaires de chaque pays s’engagent à maintenir leur monnaie à la parité définie

La lente détérioration du système ( 1958-1971)

Abondance du dollar fait progresser les cours jusqu’à 40$ l’once d’or => instauration d’un double marché de l’or (or monétaire & or industriel)

La suppression de la convertibilité du dollar en or (15 août 1971)

Les accords du Smithsonian Institute (18 décembre 1971)

- Réalignement des parités monétaires
- Dévaluation du dollar
- Restauration d’un système de change fixes avec des marges de fluctuations élargies à 2,25 %

Création du serpent monétaire (12 avril 1972)

Le serpent monétaire européen permet de limiter à 2,25 % l’écart pouvant séparer, à chaque instant, la monnaie communautaire la plus appréciée de la monnaie la moins appréciée.

Flottement généralisé des monnaies => Accords de la Jamaïque (1976)

- Abandon du système des taux de changes fixes et légalisation des taux de changes flottants
- Rôle de surveillance du FMI (éviter la manipulation des taux de change afin d’obtenir des avantages compétitifs)
- Elimination de rôle de l’or au sein du SMI et place prépondérante accordée aux Droits de Tirage Spéciaux (DTS) = unité de compte du système

Le système monétaire international est entré dans une nouvelle phase : celle du flottement concerté des monnaies, phase exigeant une coopération internationale délicate en matière de politique économique et monétaire

1979 - Création du Système Monétaire Européen (SME) en préparation de l’UEM.

- Le SME a permis de réaliser une certaine stabilité des taux de change, stabilité qui semble, cependant devoir être encore améliorée (les marges de fluctuations sont passées de 2,25 % à 15 % en 1994).
- Le SME a favorisé une relative convergence des politiques économiques européennes - même si certaines disparités subsistent encore ;
- Rôle de l’ECU officiel plus limité que prévu mais développement de l’ECU privé

L’Union Européenne et Monétaire (UEM)

Progression vers l’UEM :

- 1990 : Coordination accrue des politiques économiques des pays de la Communauté
- 1992 : Traité de MAASTRICHT (critères de convergence)
- 1997 : Traité d’ AMSTERDAM (règlements communautaires relatifs au passage à l’euro)
- 1999-2002 : mise en place de l’euro

Messages